the new way
Caddy Buy on line

Présentation

Notice d'utilisation

Francais

Accueil
BlackPowder
 MountainSpring 
Vente
Contact
Test / FAQ
Presse / News
R & D

Deutsch

Deutsch

English

English
Télécharger au format PDF
Choix des chaussures
Choix des fixations
Maintenance
Customisation

NOTICE D'UTILISATION DU MOUNTAIN SPRING


Le MOUNTAIN SPRING est un appui de tibia amovible qui permet de skier avec des chaussures d'alpinisme.
La lame en fibre de carbone fonctionne comme un ressort, pour donner un "flex" comparable à celui d'une bonne chaussure de ski alpin.



Contenu
  • 2 ressorts en carbone avec mousse d'appui tibia, sangle velcro, insert titane, deux pads anti-dérapants et deux inserts filetés.
  • 2 sangles de cheville avec boucle en titane et passant de réglage en titane grade 5.
  • 2 systèmes de serrage de sangle de cheville (gauche et droite) avec levier articulé par un axe en titane et élastique de sécurité.
  • 2 sangles avant cousues sur une boucle en titane.
  • 2 systèmes de serrage de sangle avant avec levier articulé par un axe en titane + 4 vis inox M4 x 10.
  • 4 passants de sangle.
  • 2 leash (version avec leash) incluant un point d'attache en composite plastique / fibre de verre à fixer sur les skis par trois vis.
Le poids total est de 380 g + leash 25 g.

Taille

Le modèle de série convient pour les skieurs de taille >= 175 cm et s'adapte sur la plupart des chaussures d'alpinisme de pointure 41-46 (26.0-30.0, UK 7-11).

La version Custom taille S / M convient pour les skieurs de taille 160 à 175 cm et s'adapte sur la plupart des chaussures d'alpinisme de pointure 37-41 (23.0-26.0, UK 4-7).

La version Custom expé est prévue pour les chaussures volumineuses de type LA SPORTIVA Spantik >= 43 et les chaussures d'expédition comme les MILLET Everest par exemple.

Choix des chaussures

Avec le MOUNTAIN SPRING, il est conseillé d'utiliser des chaussures d'alpinisme thermiques rigides ou semi-rigides avec un bout avant renforcé (anti-écrasement).

Mais si vous visez avant tout la performance à la montée, vous pouvez opter pour des chaussures souples en ayant conscience des limites de la prise de cares en montée.

Il est possible d'utiliser le MOUNTAIN SPRING sur des chaussures à passants métalliques à condition de changer les pads lorsqu'ils sont usés (voir consignes).

Choix des fixations

Pour skier avec des chaussures d'alpinisme, nous conseillons d'utiliser les fixations Silvretta 500 ou d'anciens modèles comme les Silvretta 404, Nic Impex Evolution Light et Emery Chrono.

Certaines chaussures d'alpinisme à débord important sont compatibles aussi avec les Fritschi Diamir Eagle, Silvretta Pure Performance et d'autres fixations.

Dans tous les cas vérifiez que la fixation est compatible avec la chaussure que vous utilisez, testez le déclenchement frontal et latéral, desserrez fortement la fixation, ne la resserrez que si le déclenchement est trop facile.

Utilisation à la montée

En principe le MOUNTAIN SPRING est dans le sac à dos à la montée, sachant qu'un poids dans le sac fait perdre environ 5 fois moins d'énergie qu'un poids en mouvement accroché aux pieds.

Mais pour une courte remontée, il est possible de desserrer simplement la sangle velcro.

Utilisation à la descente

Positionner le MOUNTAIN SPRING sur le cou-de-pied, bien vertical, les leviers orientés vers l'extérieur pour ne pas frotter contre l'autre chaussure.
Serrer LEGEREMENT le levier cheville avec la sangle positionnée autour du talon de la chaussure.
Pour les descentes dangereuses, un élastique de sécurité passé dans l'encoche du levier cheville permet de bloquer la boucle en titane en position serrée.

Serrer le levier avant avec la sangle faisant le tour de la chaussure.

Serrer LEGEREMENT la sangle velcro autour de la jambe.
elastique de sécurite
Le tibia n'étant pas toujours un os parfaitement rectiligne, ce n'est pas grave si le MOUNTAIN SPRING a l'air positionné un peu en travers, l'important c'est que la cheville travaille en flexion vers l'avant sans être tordue latéralement.

Utilisation du leash

En plus de sa fonction habituelle (ne pas perdre les skis en poudreuse) le leash permet de copier les sensations des chaussures de ski alpin, qui ont du flex vers l'avant et un arrêt brutal vers l'arrière.

Il apporte aussi un gain de confort pour skier en arrière avec des chaussures souples.

Pour mettre le leash :
  • passer le mousqueton avec l'ouverture vers le haut et vers l'avant,
  • passer le leash dans le mousqueton,
  • puis passer la fixation en position descente.
Le point d'attache sur le ski est situé idéalement 250 mm devant la chaussure, mais cette distance doit être réduite entre 200 et 250 mm quand cela permet de fixer le point d'attache entièrement dans la zone renforcée du ski.

Vérifier que le ski est assez épais pour percer 3 trous Ø 3 x 8.5 mm (2 trous vers l'avant, le 3ème derrière) Si le ski possède un renfort métallique à cet endroit, les vis seront collées à la colle blanche (ou colle à bois). Sinon la pièce doit être collée à l'époxy en plus des 3 vis.
photo BOREAL SILVRETTA Easy Go VOLKL Mountain
MOUNTAIN SPRING sur BOREAL, SILVRETTA Easy Go et VOLKL Mountain

Si vous ne voulez par utiliser de leash, dans ce cas préférez les chaussures assez rigides et optez obligatoirement pour une version prévue pour être utilisée sans percer le ski (photo ci-contre).
photo sans leash sur le ski

Maintenance

Entre 2 utilisations, le MOUNTAIN SPRING doit être stocké dans un endroit sec à l'abri des UV et maintenu à l'écart de toute source de chaleur (radiateur, poêle...).

Ne pas exposer le produit à un choc contre un matériaux dur (arbre, rocher, glace...) vérifier l'état des pièces et les changer si elles présentent des déformations.

Eviter de marcher avec les sangles aux pieds (laisser le MOUNTAIN SPRING dans le sac à dos).

Ne jamais forcer en arrière sans utiliser le leash. Changer régulièrement la position du leash pour mieux répartir son usure. Avant chaque utilisation, vérifier l'état des sangles et du leash, les changer si nécessaire.

Remplacer les pads antidérapants lorsqu'ils sont usés (colle néoprène) et avant que la chaussure ne risque d'user la pièce en fibre de carbone.

AlpControl propose un service de reconditionnement avec changement de la sangle velcro, de la mousse et des pads.

Garantie

La pièce principale en fibre de carbone est garantie 2 ans sous résèrve du respect des consignes.
Les pièces d'usures (sangles, leash, pads, mousse) ne sont pas garanties.
Les autres pièces sont garanties 1 an.

Sécurité

Le gain de temps permis par le MOUNTAIN SPRING est un facteur de sécurité important en ski de randonnée, cependant ne vous surestimez pas et respectez l'horaire de la course en prenant le temps de vous habituer progressivement à votre nouveau matériel.

A la montée, prenez garde notamment aux chaussures souples qui ne retiennent pas vers l'arrière, et à la prise de cares, qui sera moins incisive si vous choisissez des chaussures très souples.

A la descente, le MOUNTAIN SPRING procurant un contrôle très supérieur à la plupart des chaussures de ski de randonnée, il n'y a aucune restriction d'usage.

Toutefois aucun skieur ni aucun matériel n'étant infaillibles, les précautions de base de la pratique du ski de montagne restent valables :
Dans tout passage exposé au risque (forte pente ou neige dure, au-dessus d'une barre rocheuse ou d'une crevasse par exemple), il est conseillé de déchausser les skis, et de franchir le passage en techniques alpines, au besoin avec des crampons et un assurage.
Pour ces passages difficiles, l'emploi de chaussures d'alpinisme cramponnables sera un facteur de sécurité supplémentaire par rapport à des chaussures de ski.

Etats-Unis et Canada

Le MOUNTAIN SPRING est conçu selon les normes européennes et n'est pas encore qualifié ni assuré pour une commercialisation sur le territoire nord américain.

Les citoyens américains ou canadiens qui se procureraient un exemplaire à l'étranger (par exemple via Internet) renoncent à tout recours contre AlpControl.

En cas de contestation, les seuls tribunaux compétents sont Européens.

Customisation

Pour l'appui tibia, nous avons choisi une mousse à cellules fermées qui ne se gorge pas d'eau et donc qui ne prendra pas en glace. Elle gardera ainsi sa souplesse et sa très grande légèreté (4 gr).
Nous avons choisi cette mousse pour un usage en ski de randonnée (2000 m de descente par jour).
Mais pour privilégier le confort à la descente (piste, free ride) nous pouvons proposer des mousses plus confortables mais plus lourdes.
Les coller à l'adhésif double face (fourni) ou à la colle néoprène puis découper le contour au cutter.

Le MOUNTAIN SPRING s'adapte sans modification aux skieurs de taille >= 175 cm et à un très grand nombre de chaussures de pointure >= 41. Sinon, sans perdre le bénéfice de la garantie, vous pouvez :
  • raccourcir l'appui cheville de 10 mm (chaussures d'expé larges et volumineuses)
  • raccourcir la pièce de 12 mm en longueur (pointures 37 à 40)
  • raccourcir la pièce de 15 mm en hauteur (taille 168 cm), sur demande nous pouvons aller jusqu'à 35 mm (taille 158 cm environ).
La découpe du carbone se fait au disque à tronçonner suivi d'une finition au papier de verre. Porter des protections (lunettes, masque à poussières).
L'inclinaison avant/arrière du MOUNTAIN SPRING peut varier légèrement en fonction de la forme et de la pointure de la chaussure, mais elle convient généralement à un usage de randonnée. Pour un usage plus pointu et pour obtenir exactement l'inclinaison souhaitée, il est conseillé de choisir vos chaussures d'alpinisme en même temps que le MOUNTAIN SPRING. Vous pouvez aussi :
  • tendre le leash et desserrer légèrement la sangle de cheville (inclinaison vers l'avant)
  • ajouter des pads en néoprène sous l'appui cheville (inclinaison vers l'avant)
  • ajouter des pads en néoprène sous l'appui avant (inclinaison vers l'arrière)
Les pads sont vendus au détail. Les coller à l'adhésif double face (fourni) ou à la colle néoprène puis découper le contour.

En général les crampons de la chaussure permettent à la sangle de ne pas glisser vers l'avant. Sinon il est possible de faire une encoche dans la semelle de la chaussure.
photo
Pour une utilisation en expédition, il peut être utile de faire fondre les crochets sur les derniers 20 mm de la sangle velcro, ce qui permet de saisir la sangle velcro même avec des gants de très haute altitude.
Les picots peuvent être fondus avec une lame de couteau chauffée au chalumeau.
Cette modification est faite d'office sur les modèles spécialement adaptés aux chaussures d'expédition.
photo
La version sans percer le ski (voir paragraphe leash) peut facilement être obtenue en perçant 2 trous de 4.5 mm positionnés à 5 mm du bord de la pièce et espacés entre eux de 10 mm.
photo
Cette notice évolue pour intégrer le retour d'expérience de nos Clients,
n'hésitez pas à nousfaire part de vos suggestions.
Merci.